Kees Bakker

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Lussas - États généraux du film documentaire

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 8 octobre 2008

Histoire de doc : Grande-Bretagne

Programme pour le festival de Lussas en 2008

Si le documentaire n’est pas né en Grande-Bretagne, c’est dans ce pays qu’il a conquis ses lettres de noblesse. Fort d’une réflexion théorique et à la croisée de différents courants, John Grierson a développé et fait évoluer ce genre cinématographique. Autour du travail de réalisateurs fondateurs, Histoire de doc va, en cinq séances, essayer de retracer l’histoire du documentaire britannique...

Lire la suite sur le site de Lussas .

Also in English : Doc History - Great Britain

Histoire de doc : Portugal

Programme pour le festival de Lussas en 2007

Présenter l’histoire du documentaire d’un pays implique de s’intéresser, au moins en partie, à son histoire. Un programme en cinq séances est forcément lacunaire. Cela nous a donc amenés à faire des choix drastiques. En premier lieu, il ne s’agissait pas de traiter l’histoire du Portugal par ses documentaires, bien que certains des films que nous avons sélectionnés abordent inévitablement certains des épisodes historiques de ce pays. Nous ne souhaitions pas non plus présenter un programme purement chronologique et représentatif de la production portugaise. Cette sélection est donc avant tout un point de vue sur l’histoire du documentaire portugais, qui met l’accent sur les aspects esthétiques et les tendances qui se sont imposés tout au long de son histoire....

Lire la suite sur le site de Lussas.

Also in English : Doc History - Portugal

Voir aussi : Fragment d'une œuvre : Manoel de Oliveira

See also : Fragment of a filmmaker's work: Manoel de Oliveira

mardi 7 octobre 2008

Histoire de doc : Les Pays-Bas



Le documentaire hollandais en quatre mouvements
Programme pour le festival de Lussas en 2006

Dans leurs discussions sur le documentaire hollandais, beaucoup d’historiens du cinéma évoquent la prétendue "École hollandaise du documentaire". Et parfois, ils se lancent à jeter quelques noms. Au-delà des frontières des Pays-Bas, les grands noms du documentaire hollandais sont Joris Ivens et, plus récemment, Johan van der Keuken. Parfois, un troisième nom vient s’ajouter, celui de Bert Haanstra. Ces trois noms représentent trois générations de documentaristes hollandais : Joris Ivens, l’un des pionniers du mouvement documentaire international pendant tout le vingtième siècle, Bert Haanstra, le plus emblématique de la deuxième génération des documentaristes hollandais (après la seconde guerre mondiale), et Johan van der Keuken, dont les films ont eu un impact majeur sur le paysage international du documentaire de ces trente dernières années. Pourtant, aucun d’entre eux n’incarne une “ école ”. Haanstra, cependant, a probablement été le plus batave des réalisateurs hollandais mais pour comprendre ce que cela signifie, il nous faut plonger dans l’histoire du documentaire hollandais, en retraçant quelques mouvements et enfin définir le “ documentaire hollandais ”, si tant est qu’il soit définissable. C’est ce que Histoire(s) de doc va tenter de faire cette année à Lussas...

Lire la suite sur le site de Lussas

Also in English : Doc History - Dutch Documentary in four movements

page 2 de 2 -